fbpx
Vous aimez cet article ? Partagez le !

Vous la connaissez cette sensation de boule au ventre qui vous envahit progressivement les dimanches soir ? Oui, il s’agit bien du blues. Encore appelé le syndrome du dimanche soir, il s’accompagne souvent de maux de tête ou d’irritabilité et est réputé pour saper la fin de nos week-ends tant adorés. Vous avez envie de vous débarrasser de ce vilain blues ? Lisez cet article.

Ne pas penser à la fin du week-end

Le blues du dimanche soir est un véritable phénomène social causé par le stress lié à la fin du week-end. Laquelle fin signifie pour les plus jeunes, le retour à l’école le lundi et pour les plus âgés, le retour au boulot. La première chose à éviter est d’y penser. Évitez donc de penser à la fin du week-end et profitez-en pendant qu’il est encore temps pour faire le plein d’énergie positive.

Faites le plein d’énergies positives

Plutôt que de vous laisser envahir de par le stress, la bonne attitude pour vaincre le blues du dimanche soir serait de vous adonner à des activités qui vous emplissent d’énergies positives.

Vous pourriez inviter vous amis pour un petit apéro dinatoire, histoire de prendre du bon temps dans un moment de convivialité. Vous pouvez aussi faire du sport si vous n’êtes pas trop du genre « Fiesta ». Dans ce cas,  il serait bien de faire attention à ne pas trop vous fatiguer. Vous pouvez aussi sortir.  Pour une balade ou toute autre activité qui vous rend gaie.

De toute façon, vous l’avez compris. Pour vaincre le blues du dimanche, la solution est de trouver une activité agréable pour s’occuper. Cela vous emplit de bonne humeur et vous évite de vous laisser envahir. Vous pouvez ainsi savourer ce dernier jour de la semaine sans penser au lendemain.