fbpx
Vous aimez cet article ? Partagez le !

La définition la plus commune de la zone de confort est un état psychologique dans lequel on se sent à son aise. En d’autres termes, la zone de confort est une routine que l’on se crée afin d’avoir le contrôle sur nos habitudes et dans le simple but de se sentir en totale sécurité. La sécurité étant bien souvent une illusion, s’enfermer dans sa zone de confort, ne profite guère. Bien au contraire, elle nous empêche de découvrir, vivre de nouvelles expériences et d’exprimer de fait notre plein potentiel. Voici comment sortir de sa zone de confort.

Identifier sa zone de confort et se décider à en sortir

Comment sortir de votre zone de confort si l’on n’est pas capable de définir ladite zone ? La réponse est toute trouvée, ce n’est pas possible. La première chose à faire c’est d’identifier ces habitudes et/ou comportements qui empêchent tout simplement de prendre des risques.

Comme le dit l’adage, « qui ne risque rien n’a rien » alors pour réaliser des choses dans la vie, il faut prendre des risques. Bien sûr, il ne s’agit pas de prendre des risques inconsidérés pour se retrouver finalement dans des conditions délicates. Prendre des risques ici veut dire croire en soi pour oser essayer de nouvelles choses, aller au-delà de ce que l’on se croit naturellement capable de faire.

Une fois la zone de confort définie il faut bien évidemment agir pour en sortir. Sinon, vous ne seriez rien de plus qu’une personne qui connaît sa zone de confort et qui a quand même décidé d’y rester.

Se fixer des objectifs hors de sa zone de confort

Agir pour sortir de sa zone de confort, c’est choisir de faire de nouvelles expériences, se fixer des objectifs nouveaux, etc.. Décidez-vous à essayer un nouveau plat, boulot ou mieux, cette destination que vous avez toujours gardée loin de vous parce que vous aviez peur. Prenez ce risque, celui d’aller vers cette chose que vous avez toujours redoutée et nous vous dirons dans la section prochaine comment aborder votre nouvelle aventure avec plus de confiance.

S’informer

Ce qui vous maintient dans la zone de confort c’est la peur de l’inconnu. Cette peur qui attise un manque de confiance en soi peut être vaincue en s’informant. En effet, ces activités ou expériences hors de notre zone de confort constituent pour nous des zones inexplorées. On n’y connaît pas grand-chose, et entre une mauvaise image de soi et un manque de confiance en soi on s’imagine facilement le scénario catastrophique.

Imaginons un instant que vous ayez peur de parler en public. À cause d’une mésaventure dans le passé ou simplement à cause de l’image que vous avez de votre personne. Il vous est littéralement impossible de vous imaginer en train de réussir à captiver l’attention d’une foule avec vos propos. Ceci est simplement dû au fait que vous ne savez pas comment vous y prendre pour réussir cet exercice. Il vous suffit d’avoir la certitude que vous savez et que vous allez faire ce qu’il faut pour reprendre confiance en vous. S’informer et/ou se former pour faire les choses que nous redoutons permet de reprendre confiance en soi pour mieux les faire.

Planifier

Quand on décide de sortir de sa zone de confort, il faut y aller progressivement. Un pas après l’autre, les objectifs les plus faciles pour commencer puis graduellement tendre vers les plus compliqués. En effet, lorsqu’on manque de confiance en soi, on a besoin de petites victoires pour retrouver cette confiance-là. Attention, cela ne veut pas dire qu’on ne se fixera pas de grands objectifs. C’est justement à de grands objectifs que vous vous devez d’attendre.

Mais pour y arriver, il faut suivre un plan qui soit suffisamment détaillé pour vous faire passer chaque étape avec le moins de pression possible. Ainsi, vous avez plus de chance de passer haut la main chacune de ses étapes et de booster votre confiance en vous pour relever de plus gros défis.

Etre bien entouré

Les personnes que nous fréquentons influencent énormément nos décisions. Si vous avez envie de sortir de votre zone de confort pour effectuer de nouvelles expériences, il importe que vous partagiez vos intentions avec votre entourage. Le faire, incitera vos proches à vous apporter leur aide afin que vis-à-vis de votre entourage, vous soyez dans de bonnes conditions. Vous pourriez même trouver des proches prêts à faire chemin avec vous dans l’atteinte dudit objectif. En outre, gardez à l’esprit que hors de votre zone de confort, ce ne sera pas toujours facile. De fait, informés de vos intentions, vos proches pourront convenablement vous soutenir.

Avoir un mindset de gagnant

Tous ceux que vous voyez brillamment réussir ont forcément à un moment ou à un autre lamentablement échoué. Chaque échec est un pas vers la réussite tant qu’à chaque échec vous apprenez la leçon. Gardez ceci a l’esprit, car comme nous le disions dans la section précédente, ce ne sera pas toujours rose. Par moment, vos efforts se solderont par des échecs apparents, mais il vous faut rester positif et persévérer. C’est abandonner qu’est l’échec véritable.

Nous sommes tous de nature à en vouloir toujours plus. Quand on commence à songer à se contenter d’une précédente réussite, c’est qu’on s’enferme à nouveau dans sa zone de confort. Il faut en vouloir toujours plus. Sonder encore et encore des domaines inconnus. Repousser continuellement ses limites est la clé pour sortir de sa zone de confort. À partir du moment où vous arrêtez, vous vous enfermez à nouveau.